L'Orient Express

  • 4 Mars 2017

Après une petite recherche logique et méthodique, ce lieu n'a pas été difficile à localiser. Une fois n'est pas coutume, nous prenons le risque d'y accéder en pleine journée, alors que ce n'est pas vraiment isolé et que les environs sont assez passants.

Les wagons sont devant nous mais une grande étendue à découvert nous sépare de notre objectif. Hésitations, observations des alentours, va-et-vient à couvert, étude de la trajectoire optimale... On finit par se lancer, sautillant comme des lapins à travers les gros cailloux et nous arrivons à destination sans être aperçus ni interpellés.

 

Malgré son nom, l'engin n'a rien à voir avec l'Orient Express, il s'agit d'un autorail construit dans les années 30 pour la relation rapide vers l'Allemagne. Il ne reste qu'une voiture et l'élément de tête, qui devaient être restaurés, mais l'ensemble croupit depuis des années ici, peut-être même depuis sa radiation, autour de 1970.

 

Une fois à l'intérieur, la magie opère : nous sommes transportés un demi-siècle en arrière ! Ce wagon semble tellement confortable comparé à nos trains actuels : une grande allée centrale, des boiseries jusqu'au plafond, de larges et profondes banquettes qui semblent si moelleuses... Nous sortons notre matériel et commençons à prendre des photos, ayant totalement oublié que dehors, c'est le 21è Siècle.

Oublié jusqu'à ce qu'on entende de fortes voix près de la porte !

 

Ce sont des explorateurs aussi, venus d'Allemagne. Ils commencent à déballer leur matériel photo, et, ne parlant pas anglais, et nous parlant très mal allemand, il devient vite compliqué de leur expliquer qu'à 5 dans le même wagon ça ne va pas être possible, ou alors on va tous se gêner, et qu'ils n'ont qu'à aller visiter l'autre wagon pendant que nous sommes là.

Ils finissent par comprendre et redescendent, nous laissant tranquilles pour faire nos clichés.

 

Nous remontons le wagon jusqu'à la tête, où se trouve encore la machinerie et tout le tableau de commandes, qui fourmille de détails. Les vitres sont opacifiées de saleté accumulée au fil des années et d'un manque évident d'entretien, ce qui confère à l'espace une lumière tamisée, où chaque élément se dévoile à notre approche. Au centre, sont exposées à nu les "entrailles" de la machinerie, recouvertes d'une épaisse couche graisseuse, et dont s'échappe cette odeur âcre de métal huileux.

 

Après une série de clichés nous nous résignons à laisser la place aux Allemands et allons visiter l'autre wagon qui, à côté du précédent, est très vide et assez pauvre. Nous ne nous y attardons pas et reprenons le chemin du retour, entendant encore au loin les grosses voix germaniques s'échapper de ce si dépaysant "Orient Express".

 

Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine
Orient Express - train abandonné - exploration urbaine

Commentaires

Très jolie série

Ajouter un commentaire

Pages